Trains en Normandie - Les présidents des Régions se plaignent à la SNCF

vendredi 23 janvier 2015

Horaire - Retards - Trains supprimés - Conditions de transport ferroviaire

Offensive des présidents des Régions Haute et Basse-Normandie
Nicolas Mayer-Rossignol et Laurent Beauvais, présidents PS des Régions Haute et Basse-Normandie, sont passés à l’offensive.
Vendredi 21 novembre 2014, ils ont envoyé un courrier au président de la SNCF, Guillaume Pépy.
Objectif : l’alerter sur les difficultés rencontrées par les usagers des lignes de Normandie.
Extrait : 
...//...Des milliers d’usagers Haut et Bas-Normands empruntent quotidiennement ces trains pour se rendre au travail. Les retards à répétition ne sont plus acceptables, notamment sur les trains de pointe, les plus fréquentés. La bienveillance des employeurs quant aux arrivées tardives sur le lieu de travail – plusieurs fois par mois, voire par semaine – a des limites ...//...

.... tous les détails dans l'article de Normandie-Actu

Régularité - Respect des horaires des trains Normands Qu'en est il en avril 2014 ?

la Haute-Normandie est classée au 18e rang

Selon les statistiques de l’Autorité de la qualité de service dans les transports et le journal Le Parisien, qui en a exploité les données, la Haute-Normandie est classée au 18e rang en ce qui concerne le nombre de trains arrivés en retard (5,52 %), loin derrière la région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui affiche un taux de 16,98 %, Rhône-Alpes (12,01 %) ou Aquitaine (11,52 %).
Quand on analyse plus finement les données, on observe que les retards sur les lignes Paris-Rouen et Paris-Le Havre sont plutôt variables selon les mois…

Si on prend l’année écoulée sur le Rouen-Paris, on constate une amélioration globale concernant les retards,
Alain Le Vern pour des amendes à plus de 100 euros
À côté de ces statistiques, la SNCF communique sur la fraude qui représenterait environ 300 millions d’euros de pertes ...//...

Un l'article de Normandie-Actu

Crédit image : heartsurgery


Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN) - TGV - C'est après demain ! Quid pour le quotidien des voyages en trains

dimanche 18 mars 2012

Le débat sur la future ligne grande vitesse Normandie est clos. Réunion publique, site web, appel à participation, tout est fait dans les règles de l'art.
Pourtant ...Comment expliquer l'insistance des décideurs de notre pays et des collectivités territoriales à promouvoir des projets d'infrastructures pharaoniques, ruineux et nuisibles à l'intérêt général tels que les lignes ferroviaires grande vitesse ?
Qu'est ce qui peut expliquer cette addiction folle à la lgvmania, dévorante de nos finances publiques qui semble avoir contaminée la classe politique autant provinciale que parisienne ?
La lecture de l'ouvrage de Sophie Coignard et Romain Gubert ( journaliste du Point ) "l'oligarchie des incapables" permet de mieux comprendre ce à quoi nous sommes confrontés, la profondeur de la maladie de la République française, et d'expliquer le pourquoi de la ruine impressionnante de notre patrimoine national.
La suite est sur le site des LGV Signal d'alarmes qui demandent une optimisation des lignes existantes plutôt qu'une ligne TGV Limoges Poitiers. C'est en cliquant par ici
Un autre exemple factuel de cette mécanique peut etre trouvé sur le site de Saint Lery ( Morbihan - Bretagne ) qui s'oppose à la construction irraisonnée d'une plate forme logistique embranchée.
En cliquant par là ( aux dernières nouvelles ce projet est finalement déplacé à Questembert )

Pendant ce temps la réalité, le quotidien des voyageurs navetteurs continue à se dégrader au jour le jour.
La région Normandie a compté ses voyageurs normands. Résultat, depuis quelques mois sur la ligne de Serquigny - Evreux - Bueil vers ou venant de Paris, ou sur la ligne Rouen, certains trains ont été adaptés au besoin en Haute Normandie.
Cela se traduit par une réduction du nombre de place assise.
Ces trains comme pour ceux de Vernon / Gaillon / Rouen chargent des voyageurs indifféremment de leur région d'appartenance ainsi comme le montre une enieme photographie prise dans le 7H04 à Bréval après son arret Mantes la Jolie, ces trains sont bondés.
Les conditions de voyage sont déplorables.
S'ajoute à cela l'absence d'espace de stockage des bagages dans ces nouvelles voitures.
Fatigue, énervement, stress, temps perdu car pour le navetteur il lui faut arriver 15 minutes avant le départ de son train le soir s'il veut avoir une chance de s'assoir.
Tandis que le personnel TER/SNCF ose faire des annonces du type " notre retard est du au fait qu'ils ont fait passer un train de banlieue avant nous " ( SIC ), sur le quai de Breval ( Région Ile de france ) la solidarité entre voyageurs tous embarqués dans la même galère s'organise à coup de téléphone mobile.
Bueil ( Région Haute Normandie ) prévient Breval de la taille du train.
On assiste alors et selon à un mouvement de troupeau qui resserre les rangs sur le quai.

Pour mémoire :
Vivre aux Portes de l'Eure et des Yvelines. Prendre le train à la gare Bueil pour aller travailler à Paris, c'est 110 euros d'abonnement forfait SNCF pour 10 kilomètres ( jointure avec l'IDF - Gare de Bréval ) + 123,60 euros de carte navigo soit 233,6 Euros mensuel ! 'Plus des frais de parking, de carburant, des frais de nourrice, de voiture, plus ...' Pour ce montant, vous ne bénéficiez plus du confort des trains corails depuis le cadencement.

Vivre dans l'Eure en Haute Normandie et prendre le train à Vernon pour aller travailler à Paris, c'est 83,50 euros d'abonnement forfait SNCF pour 5 kilomètres ( jointure avec l'IDF - Gare de Port Villez ) + 123,60 euros de carte navigo soit 207,10 Euros mensuel ! 'Plus des frais de parking, de carburant, des frais de nourrice, de voiture, plus ...' Pour ce montant, vous ne bénéficiez plus du confort des trains corails depuis le cadencement.

Le forfait mensuel Évreux ( Eure - Région Haute Normandie ) - Paris Saint Lazare ( Région Ile de France ) : Son prix est dégressif sur 3 ans. Le cout mensuel pour la première année est de 326,20 Euros, de 244,30 Euros la deuxième année et de 216,00 Euros à partir de la 3 ieme année et suivantes. Vous ne pouvez pas utilisez les services de transports (métro, bus, transilien, RER... ) de L'IDF avec ce forfait.

La qualite du service de transport ferroviaire sous haute surveillance

mercredi 22 février 2012

source image FR3 : train bondé Givors Rhone Alpes
Création de l'autorité de la qualité de service dans les transports et du haut comité de la qualité de service dans les transports
Le décret n° 2012-211 ( entrée en vigueur le 16 février 2012) institue, au sein du Conseil général de l'environnement et du développement durable :
- une autorité de la qualité de service dans les transports chargée de s'assurer des progrès réalisés en matière de qualité de service dans les transports terrestres, aériens et maritimes, publics et réguliers de voyageurs ;
- un haut comité de la qualité de service dans les transports, composé de parlementaires, de représentants des collectivités publiques ayant la qualité d'autorités organisatrices de transport, de représentants des opérateurs intéressés et des consommateurs et usagers des transports, ainsi que de personnalités qualifiées.
La mission de l'autorité de la qualité de service dans les transports est de fournir aux utilisateurs de transports une information sur :
- l'évolution de la qualité du service et en particulier, sa ponctualité, sa régularité et la qualité de l'information délivrée ;
- les droits et les moyens dont ils disposent pour les faire valoir.
Pour exercer cette mission, l'autorité s'appuie sur les services des ministères concernés et peut établir des indicateurs statistiques.
Le haut comité, placé auprès de l'autorité de la qualité de service dans les transports, peut émettre des avis et formuler des recommandations sur toute question relative à la qualité du service et aux relations entre les opérateurs et les voyageurs.
Le décret n° 2012-216 (entrée en vigueur le 17 février 2012) vient modifier la composition du haut comité de la qualité de service dans les transports.
Ainsi, le haut comité comprend, au titre du collège des parlementaires et représentants des collectivités publiques, deux députés et deux sénateurs.
Ce collège comprend ainsi douze membres qui, ajoutés aux membres du collège des représentants des opérateurs, du collège des représentants des consommateurs et usagers des transports et du collège des personnalités qualifiées, portent à trente-sept le nombre de membres du haut comité

La mission de l'autorité de la qualité de service dans les transports est de fournir aux utilisateurs de transports une information sur :
- l'évolution de la qualité du service et en particulier, sa ponctualité, sa régularité et la qualité de l'information délivrée ;
- les droits et les moyens dont ils disposent pour les faire valoir.

Non c'est vrai !? ils l'ont fait  ! Ah bin donc r'heuzement qui sont là. 
Bin c'est super. 
Depuis le temps que les AOT et la SNCF s'en foutent. 
Maintenant les associations de défense des usagers ( oups ! clients ) des transports ferroviaires  de France, quel soit le mode ( TER, RER, Corail, TGV, BUS Sncf, metro .... ) savent à qui ils vont pouvoir s'adresser d'un seul bloc plutot que de perdre de la salive avec les interlocuteurs habituels.

Related Posts with Thumbnails
 
 
 

La vie dans la Vallée de L'Eure

S'abonner avec FeedBurner

Spécial Elections Régionales 2010. Retrouvez les projets "transports" sur les blogs des candidats

Ici une liste des blogs que nous avons trouvé. N'hésitez pas à nous signaler l'adresse de ceux qui manquent

Bueil à Toute Vap'Eure s'informe en visitant régulierement :


Suivre votre député


Regards citoyens

Le site du Sénat


Assemblée Nationale

cesr Haute Normandie

Mouvement National des Elus Locaux

Snap Shots

Get Free Shots from Snap.com
 
Copyright © SNCF Normandie